post hero banner vecto

"VECTO est un outil vraiment intéressant pour les propriétaires de flotte"

Publié le 15 avril 2021 - 4 min de lecture

Nous avons rencontré Stéphane Chambonnière un matin de mars dernier non loin de Vichy (centre de la France). Cet entrepreneur français – qui gère une flotte de 30 poids lourds – nous a parlé de ses choix actuels et prévisionnels en matière d’achat de poids lourds pour répondre aux grands enjeux environnementaux, de son ressenti quant au nouvel outil de simulation VECTO* et de la course à l’innovation technologique des constructeurs.

picture5

Stéphane Chambonnière, directeur de Transport Stéphane Chambonnière, Varennes-sur-Allier, France.

"VECTO est un outil vraiment intéressant pour les propriétaires de flotte"

Le transport est dans l’ADN de la famille Chambonnière et se transmet de père en fils depuis 1927.

Mon grand-père Alfred a fondé son entreprise en 1927, mon père Alain a fondé la sienne en 1976 et moi la mienne en 2004. Ce n’est pas une entreprise familiale type, car chacun de nous a créé sa propre société de transport, en ciblant des activités différentes. Je suis la troisième génération, mais j’ai vraiment commencé de zéro. Je n’ai pas repris la clientèle de mon père.

Dans quelles activités de transport êtes-vous présent ?

Nous sommes spécialisés dans le transport national avec chariot élévateur embarqué – plus de la moitié de notre flotte en est équipée. Nous réalisons près de 85 % de notre activité dans le transport industriel. Nous travaillons pour la grande distribution avec des clients comme Candia, Carrefour, Intermarché, etc.

Nous avons aussi une activité de niche, plutôt marginale, qui concerne le transport hors gabarit, en particulier le transport d’engins industriels.

Je travaille avec de grandes chaînes de supermarchés depuis plusieurs années. Ces clients nous demandent d’évaluer nos émissions de CO2.

Que savez-vous du nouvel outil de simulation VECTO ?

Pour être honnête, j’ai 50 ans et VECTO est vraiment une nouveauté pour moi. J’en ai entendu parlé. Néanmoins, je connais bien la problématique des contraintes économiques et écologiques et de leur importance croissante pour les poids lourds. Je travaille avec de grandes chaînes de supermarchés depuis plusieurs années. Ces clients nous demandent d’évaluer nos émissions de CO2. Nous avons déjà commencé à investir dans de nouvelles sources d’énergie : gaz, biocarburants, etc. Nous avons récemment acheté un tracteur routier hybride Renault Trucks B100 qui va être livré en octobre. OLEO 100 va installer une citerne pour nous permettre de stocker le B100 qui est un carburant 100 % végétal et 100 % fabriqué en France.
Cette semaine, nous testons un VOLVO au GNL (gaz naturel liquéfié). Nous savons parfaitement que ce processus est amené à évoluer rapidement.

À lire également:

Vous avez déjà commencé à devancer la courbe en choisissant des poids lourds utilisant des carburants alternatifs. Vous livrez en centre-ville, soumis à une réglementation toujours plus stricte. Quels modèles envisagez-vous pour ces livraisons ?

Tout le monde table sur des poids lourds électriques pour la livraison du dernier kilomètre. Ce n’est pas vraiment mon avis. Pour moi, les chariots embarqués conjuguent économie et écologie. En ce qui concerne les émissions de CO2, nous ne faisons pas de transfert de marchandises. La livraison se fait directement de l’usine aux consommateurs, d’un point A à un point B. Aucune pollution supplémentaire n’est générée. Quand vous êtes autonome, vous n’avez pas besoin d’un autre transporteur pour le dernier kilomètre.
Nous avons pris des mesures tôt, car nous n’avons que six poids lourds EURO 6 certifiés Crit'Air qui nous permettent, pour le moment, de nous rendre en centre-ville en France. Bien entendu, si cela est nécessaire, nous investirons davantage dans le gaz.
L’électrique n’est pas encore adapté aux poids lourds. L’offre de solutions autonomes est insuffisante.

Ce qui est important et intéressant avec VECTO, c’est que les constructeurs accélèrent le rythme sur la consommation.

Concrètement, quel est l’avantage de VECTO pour vous ?

La diminution de la consommation de gazole. Elle représente 30 à 35 % de notre budget total. Si nous diminuons notre consommation, nous pouvons augmenter notre marge sans oublier, toutefois, que les véhicules coûtent de plus en plus cher à l’achat. Nous avons trois VOLVO I-Saves qui consomment 2 à 3 litres/100 km de moins que les anciennes générations de VOLVO 500s Euro 6. Cela représente 4 à 5 %. Multipliez cela par 30 sur une année et vous avez votre marge. Plus les constructeurs innovent, plus c’est intéressant pour nous.
Avec les nouveaux modèles, nous descendons à 29-30 l/100 km alors que nous étions à 35 l/100 km il y a quatre ans. C’est énorme ! Ce qui est important et intéressant avec VECTO, c’est que les constructeurs accélèrent le rythme sur la consommation. Les technologies de moteur évoluent chaque année. Tout s’accélère.

Comment cette accélération vous affecte-t-elle ?

Nous vivons une époque où nous n’avons plus le droit de surpolluer. Chaque époque a ses obligations, même si cela peut être difficile, car il faut savoir s’adapter et investir massivement. Nous devons prendre un engagement et essayer de transformer ces contraintes en opportunités pour la planète.

Nous sommes bientôt en 2030. Comment voyez-vous votre flotte dans neuf ans ?

Aujourd’hui, notre flotte est 100 % Euro 6. En 2030, peut-être aurons-nous totalement basculé sur le gaz ou roulerons-nous à 50 % en gaz et à 50 % en B100. Nous savons qu’il y aura des coups de frein : pannes, difficultés liées au ravitaillement en carburant végétal, etc. Si nos clients sont prêts à nous accompagner dans ce processus, nous pouvons franchir le pas très rapidement !

Carte d’identité de Transport Stéphane Chambonnière

Siège : Varennes-sur-Allier (03) - Région Auvergne-Rhône-Alpes - France

picture9

picture6

picture8

picture7

SOURCES

* Vehicle Energy Consumption Calculation Tool

Rejoignez la communauté!

En communiquant mon adresse électronique et en cliquant sur le bouton ci-dessous, je reconnais accepter les conditions d’utilisation et la politique de confidentialité, signer électroniquement et accepter de recevoir des mailings marketing automatisés, quelles que soient les préférences de désinscription déjà communiquées à Michelin et applicables au niveau de l’entreprise, d’un état ou national. Ce consentement ne constitue pas une condition d’achat. Vous pouvez vous désabonner à tout moment. Un représentant Michelin peut vous contacter si vous souhaitez avoir la présentation d’un produit ou d’une offre de services. Il peut s’agir de votre commercial·e Michelin local·e ou d’un revendeur agréé Michelin de votre région. Michelin respecte vos données personnelles. Les informations que vous nous communiquez sont protégées par notre politique de confidentialité.

Vous êtes… *
Sélectionnez une valeur
  • Un professionnel du transport
  • Un revendeur de pneus
  • Autre
Taille de la flotte *
  • 1-10
  • 11-20
  • 21-50
  • 51+
  • Je ne possède pas de véhicule poids lourd

Vous utilisez un navigateur Web obsolète.

Vous utilisez un navigateur qui n'est pas pris en charge par ce site web. Cela signifie que certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner comme prévu ou entraîner des comportements étranges lors de la navigation.

Utilisez ou mettez à jour/installez l'un des navigateurs suivants pour profiter pleinement de ce site !

Firefox 78+
Edge 18+
Chrome 72+
Safari 12+
Opera 71+