L’art délicat de l’intégration des énergies alternatives au transport routier

#ROADSTORIES
 

Le Mag N°2 • septembre 2021 • Temps d’écoute : 6 min.

La société française de transport frigorifique Delanchy s’est engagée depuis longtemps à réduire son empreinte environnementale en adoptant des énergies durables pour ses poids lourds. Ouvrir la voie demande une véritable conviction du fait de l’émergence de nombreuses technologies nouvelles dont les coûts restent élevés. Bien souvent, les grandes flottes montrent l’exemple et sont les premiers acteurs du changement ! 

 


Accueil / Le Mag N°2

Écouter le podcast:

post roadstories delanchy photo1

post roadstories delanchy photo1

Lire la transcription

Joseph Delanchy a créé sa société de transport en 1968, se spécialisant dans les livraisons quotidiennes à Paris et à Lyon de produits de la mer frais provenant de la Bretagne. Véritable précurseur avec une forte appétence pour l’innovation technologique, son objectif était de réaliser son activité tout en préservant au maximum l’environnement. Aujourd’hui, le développement durable fait partie de l’ADN de Delanchy. Le groupe, qui est resté spécialisé dans les produits frais non congelés même en se développant à l’international, cherche en permanence de nouvelles solutions pour faire du transport routier un secteur plus respectueux de l’environnement.

« Au cours des dernières années, nous avons augmenté nos investissements dans les énergies alternatives et intensifié notre travail avec nos partenaires comme les constructeurs », explique Nicolas Muet, responsable Communication externe et Partenariats de Delanchy*. « Il s’agit de technologies nouvelles qui restent coûteuses, mais nous voulons être les acteurs du changement. Nous y investissons donc par conviction. »

Des technologies 100 % vertes

Grâce à cette conviction, leur flotte de véhicules, qui dessert la France mais aussi la plupart des pays d’Europe de l’Ouest, répond aux normes environnementales les plus récentes. Elle comprend également 40 poids lourds au gaz naturel et deux véhicules 100 % électriques dont l’un est un prototype. « Le premier à Lyon s’est inscrit dans le cadre de notre partenariat avec Renault Trucks », indique Nicolas. « Nous avons commencé à l’utiliser en 2017 et avons fourni à RT un feed-back en situation réelle. Et lorsque RT a ajouté un camion frigorifique à sa gamme électrique en 2020, nous avons acheté le tout premier modèle. Il effectue aujourd’hui des tournées quotidiennes en Île-de-France, en remplacement d’un poids lourd diesel. »

En plus de remplacer progressivement ses véhicules diesel par des modèles fonctionnant aux énergies alternatives, Delanchy met également à l’essai les nouvelles énergies proposées sur le marché : biodiesel, carburants de substitution, hydrogène.

Le groupe DELANCHY est resté une entreprise familiale indépendante.

Brigitte et Frédéric (deux des enfants de Joseph Delanchy), qui dirigent la société aujourd’hui, partagent la vision de leur père et sont convaincus de l’intérêt de l’hydrogène pour le transport routier.

Ils suivent de très près et depuis plusieurs années le développement de cette nouvelle énergie très médiatisée. En 2020, Delanchy a conclu un partenariat avec le carrossier-constructeur CHEREAU afin de tester leur nouvelle semi-remorque frigorifique dont le système de réfrigération est alimenté par une pile hydrogène. « Nous allons être les premiers à utiliser le modèle présérie de Chéreau à sa sortie début 2022 », souligne Nicolas. « Nous sommes également en contact avec d’autres constructeurs pour tester sous peu des poids lourds 100 % hydrogène. »

Contribuer à l’accélération de l’innovation

Le principe qui sous-tend la stratégie de Delanchy est de participer au développement des énergies alternatives et de les aider à devenir plus rapidement des technologies matures en investissant aujourd’hui au lieu d’attendre une baisse des prix plus tard. « Nous faisons notre part, puis nous achetons la technologie lorsqu’elle est prête », résume Nicolas. « Nous ne voulons pas subir le changement. C’est pour cela que nous sommes l’une des rares entreprises à expérimenter et à investir dans toutes les énergies alternatives. Nous ne sommes qu’une société de transport, mais nous pouvons aider les constructeurs à innover. »

Le même principe s’applique à tous les autres aspects des activités de Delanchy, qu’il s’agisse des pneus, systématiquement recreusés et rechapés pour en augmenter la longévité et diminuer la consommation de ressources, ou des bâtiments qui répondent aux normes environnementales les plus élevées. Ainsi, la société a fait installer des panneaux solaires lorsque cela était possible et sensibilise en permanence ses équipes au développement durable.

Le puissant facteur humain

Pourquoi mettre l’accent sur la sensibilisation des salariés ? Parce que le facteur humain est un élément crucial, et pourtant négligé, de la mise en œuvre des politiques de développement durable. Nicolas explique que Delanchy forme depuis longtemps ses conducteurs sur des thèmes comme l’éco-conduite et la diminution de la consommation de carburant. « Nous voulons maintenir le même niveau de formation et de sensibilisation en ce qui concerne les énergies alternatives », déclare-t-il. « Par exemple, les conducteurs de poids lourds électriques doivent adapter leur conduite pour augmenter l’autonomie de la batterie. Il est impossible de laisser le facteur humain de côté lorsque l’on adopte de nouvelles technologies. »

Mais qu’en pensent les conducteurs de la société ? Tous ceux qui, par exemple, ont testé les poids lourds électriques sont convaincus, affirme Nicolas. Ils en apprécient son silence, la fluidité de sa conduite. Ils se réjouissent de contribuer au changement d’image du transport pour qu’il ne soit plus perçu comme un secteur sale et polluant. « La plupart de nos conducteurs ressentent l’urgence de la réduction des émissions de CO2, ils sont donc très réceptifs et de bonne volonté. »

Bien entendu, passer à des énergies propres ne se fait pas toujours sans mal. Les poids lourds électriques n’offrent pas la même polyvalence que leurs équivalents à moteur à combustion, car il faut tenir compte des temps de recharge des batteries et des installations disponibles. Le ravitaillement peut être problématique même pour les véhicules au gaz naturel, avec de longues files d’attente, en raison du développement insuffisant des infrastructures, bien qu’il s’agisse d’une technologie mature. L’hydrogène en est toujours à ses balbutiements. Mais comme pour toutes les technologies naissantes, se pose le dilemme de la poule ou de l’œuf : quelqu’un doit se lancer pour qu’elle monte en puissance et devienne une énergie propre et compétitive. Et Delanchy souhaite y jouer sa part.

*Interview de Nicolas Muet, responsable Communication externe et Partenariats de Delanchy, 1er juin 2021.

Quelques conseils avant de passer à un transport propre


Nicolas Muet a quelques conseils pour les sociétés de transport qui souhaitent abandonner les énergies fossiles.

Tout d’abord, il est important de croire à la direction prise et d’être convaincu(e) des avantages des énergies alternatives non seulement pour la planète, mais aussi pour son activité.

Il faut également rester à l’écoute des nouvelles technologies et de l’innovation. Avoir un esprit de primoadoptant est un facteur d’incitation naturel pour les entreprises qui aiment anticiper les changements au lieu de les attendre.

Quelques conseils avant de passer à un transport propre


Nicolas Muet a quelques conseils pour les sociétés de transport qui souhaitent abandonner les énergies fossiles.

Tout d’abord, il est important de croire à la direction prise et d’être convaincu(e) des avantages des énergies alternatives non seulement pour la planète, mais aussi pour son activité.

Il faut également rester à l’écoute des nouvelles technologies et de l’innovation. Avoir un esprit de primoadoptant est un facteur d’incitation naturel pour les entreprises qui aiment anticiper les changements au lieu de les attendre.


Comme indiqué, par essence, les nouvelles technologies présentent un coût élevé. Seules des entreprises financièrement saines pouvant se permettre les investissements nécessaires peuvent ouvrir la voie aux énergies alternatives.

Cela étant, participer aux groupes de discussion est un autre moyen utile pour contribuer au développement des nouvelles énergies et de leur écosystème. Les évolutions sont si rapides qu’il est fondamental de réunir toutes les parties pour trouver les meilleures solutions et réaliser ces changements nécessaires ensemble.

Comme indiqué, par essence, les nouvelles technologies présentent un coût élevé. Seules des entreprises financièrement saines pouvant se permettre les investissements nécessaires peuvent ouvrir la voie aux énergies alternatives.

Cela étant, participer aux groupes de discussion est un autre moyen utile pour contribuer au développement des nouvelles énergies et de leur écosystème. Les évolutions sont si rapides qu’il est fondamental de réunir toutes les parties pour trouver les meilleures solutions et réaliser ces changements nécessaires ensemble.

arrow highlight yellow

arrow highlight yellow

Delanchy utilise les deux meilleurs pneus Michelin en matière d’efficacité en carburant :

  • Pour le transport longue distance: MICHELIN X® LINE™ ENERGY™ Z2 / D2 (22.5)           
    La dernière technologie en matière de résistance au roulement pour votre camion !
  • Pour le transport régional: MICHELIN X® MULTI™ ENERGY™ Z / D                   
    Vous circulez sur autoroutes, sur nationales et aussi sur départementales, et livrez partout, en toutes conditions. Vous voulez profiter de pneumatiques qui réduisent votre consommation de carburant.
picture1

picture1

En communiquant mon adresse électronique et en cliquant sur le bouton ci-dessous, je reconnais accepter les conditions d’utilisation et la politique de confidentialité, signer électroniquement et accepter de recevoir des mailings marketing automatisés, quelles que soient les préférences de désinscription déjà communiquées à Michelin et applicables au niveau de l’entreprise, d’un état ou national. Ce consentement ne constitue pas une condition d’achat. Vous pouvez vous désabonner à tout moment. Un représentant Michelin peut vous contacter si vous souhaitez avoir la présentation d’un produit ou d’une offre de services. Il peut s’agir de votre commercial·e Michelin local·e ou d’un revendeur agréé Michelin de votre région. Michelin respecte vos données personnelles. Les informations que vous nous communiquez sont protégées par notre politique de confidentialité. 

_ *
Vous êtes…
  • Un client utilisateur
  • Un revendeur de pneus
  • Autre
0

Aimé par la communauté

post spotlight hydrogen thumbnail grey
#SPOTLIGHT

L’hydrogène : une alternative astucieuse pour un secteur du transport plus respectueux de l’environnement


post bigstory women truckers thumbnail grey
#BIGSTORY

L’affirmation lente, mais régulière, des conductrices de poids lourd


post hotnews ideal tyre mount thumbnail grey
#HOTNEWS

Le montage de pneu idéal pour les longues distances

Vous utilisez un navigateur Web obsolète.

Vous utilisez un navigateur qui n'est pas pris en charge par ce site web. Cela signifie que certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner comme prévu ou entraîner des comportements étranges lors de la navigation.

Utilisez ou mettez à jour/installez l'un des navigateurs suivants pour profiter pleinement de ce site !

Firefox 78+
Edge 18+
Chrome 72+
Safari 12+
Opera 71+